Les litiges entre locataires et propriétaires ne sont pas rares. Ce sont les 3 litiges les plus fréquents, qui ne vous sont, malheureusement, pas totalement inconnus. Et ce n’est pas seulement pour cette raison qu’il vaut la peine de construire sa propre maison. Dans une location, deux parties se rencontrent et il n’est pas rare que les locataires et les propriétaires aient des points de vue différents. Quiconque voit ces dangers venir vers lui est bien avisé d’obtenir de l’aide au plus tard à ce moment-là. Mais quels sont, en fait, les litiges les plus fréquents entre locataires et propriétaires ? Et quelle est la meilleure façon de gérer un conflit ?

Coûts de fonctionnement

Le règlement des frais de fonctionnement est l’un des points de friction les plus fréquents entre le locataire et le propriétaire. Les frais de fonctionnement comprennent, par exemple, les frais de chauffage, d’égouts et d’ordures, la plupart des locataires reçoivent leur facture au printemps de l’année. Dans de nombreux cas, les locataires perdent la foi lorsqu’ils reçoivent la facture, les arriérés de plus de 30 % sont de plus en plus fréquents. Si la facture semble trop élevée pour le locataire, cela conduit souvent à un litige avec le propriétaire.

Défauts dans la structure du bâtiment

Dès qu’il y a des dommages dans l’appartement qui ne sont pas de la faute du locataire, par exemple, des moisissures, des murs endommagés ou des dommages aux fenêtres et aux portes, la question se pose de savoir qui est responsable de la réparation des dommages. En fait, c’est le propriétaire en soi, à moins qu’un autre arrangement contractuel n’ait été conclu. Si le propriétaire tente de se soustraire à sa responsabilité, les locataires se rendent aux barricades ; un litige s’ensuit.

La caution a été retenue

La caution, qui est normalement payable avec chaque location, est destinée à réparer les dommages causés par le locataire. En cas de dommage, le dépôt sera conservé et utilisé à cette fin. C’est dans la nature des choses que les idées de ce qui est dommageable et de ce qui ne l’est pas divergent. De nombreux locataires ont le sentiment d’être traités injustement si la caution est retenue et que des litiges surviennent.
Et bien sûr, c’est aussi dangereux lors de la construction d’une maison et de l’ensemble du financement, notamment si vous avez inclus la caution pour le loyer lors de la construction de la maison. Il a probablement remarqué qu’un appartement loué décent possède un porte-serviette.
Que faire en cas de litige avec le propriétaire ou le locataire ? Avant de tirer sur des moineaux avec des canons, vous devez bien sûr essayer de trouver un accord avec l’autre partie, une conversation calme et objective peut être utile à cet égard.