Lorsqu’il loue une maison, le propriétaire a-t-il le droit de conserver une copie du porte-clés ? Le locataire a-t-il le droit de changer la serrure ou doit-il demander l’autorisation au propriétaire ? Ce sont des questions assez fréquentes chez ceux qui signent un bail. Le problème est que le code civil ne fait jamais de mentions claires à cet égard. Souvent, le propriétaire conserve un jeu de clés non pas parce qu’il est de mauvaise foi, mais simplement parce qu’il estime avoir le droit de les utiliser en cas d’urgence. En réalité, la possibilité de le faire ou non dépend du type de contrat entre le locataire et le propriétaire.

La conservation des clés en cas de contrat de location exclusif

Aucun article du code civil n’énonce expressément cette question. En l’absence d’une telle mention, nous ne pouvons donc que nous appuyer sur l’interprétation qui peut découler d’autres règles ou de décisions de jurisprudence du passé pour l’orienter d’un point de vue réglementaire. L’article 1617 du Code civil, Obligations du bailleur, stipule que le bailleur a le devoir de garantir au locataire la jouissance totale du bien loué en le lui remettant « … avec ses accessoires et appareils, en état d’être utilisé et produit pour l’usage auquel il est destiné ». D’où la remise des clés en cas de location d’un logement.

Pour sa part, l’article 14 de la Constitution stipule que le bien immobilier, dès sa location, devient la propriété du locataire. Le code pénal traite lui aussi ce sujet dans son article 614 stipule que « Quiconque pénètre dans le domicile d’une autre personne, ou dans un autre lieu de résidence privée, ou dans ses biens, contre la volonté expresse ou tacite de ceux qui ont le droit de l’exclure, ou qui s’y introduit clandestinement ou par ruse, est puni d’un emprisonnement de six mois à trois ans ».

Cet article semble exclure la possibilité pour le propriétaire de conserver un double des clés de la maison, mais comment cela s’inscrit-il dans le droit de protéger la propriété ?

La possibilité de pouvoir entrer dans la propriété pendant la durée du bail est inscrite dans l’article 1619 cc intitulé Droit de contrôle. Ce n’est pas un hasard. En effet, dans de nombreux contrats de location, il est prévu que le propriétaire peut avoir accès à la propriété périodiquement (par exemple une fois par an) pour vérifier son état. Bien entendu, la manière dont cet accès doit avoir lieu doit être convenue avec le locataire. D’autre part, il faut dire qu’il n’y a pas de règles interdisant au locataire de changer la serrure, surtout s’il y a un risque d’intrusion.

La conservation des clés en cas de contrat de location non exclusif

Les éléments que nous avons vus sont valables pour le cas de location d’une maison à usage exclusif. La donne change lorsque la maison est louée en partie ou à plusieurs personnes (par exemple, il est fréquent que la maison soit louée à des étudiants en dehors de leur domicile).

Dans ce cas également, le propriétaire ne peut évidemment pas entrer à volonté dans le logement loué, mais comme le logement n’est pas vendu de manière non exclusive, on en déduit le droit de conserver un double des clés.

Pour conclure, on peut dire que, dans la pratique, s’il existe une relation de confiance mutuelle, il est possible de parvenir à un accord tacite entre le locataire et le propriétaire afin que ce dernier puisse conserver un double des clés. Cela pourrait également être utile en cas d’urgence.