Si vous avez décidé de mettre votre bien en location, vous pouvez vous occuper de la gestion locative. Ceux qui n’ont pas le temps pour le déplacement peuvent faire appel à un professionnel pour cette mission. Lorsqu’on parle de la gestion locative, on inclut entre autres la recherche d’un locataire solvable, la rédaction du bail, la perception du loyer et l’envoi du congé au locataire au nom du propriétaire. Ces services sont payants. Pour ce dossier, nous allons faire un zoom sur les différents frais de la gestion locative.

Les honoraires de la gestion courante

Confier la gestion locative de son bien à une agence signifie qu’on va lui déléguer la relation avec le locataire. Si vous avez plusieurs biens en location, vous n’allez pas frapper ou téléphoner à chaque porte pour exiger le loyer. D’ailleurs, la situation devient plus complexe si les dates de versement de loyer sont différentes pour chaque locataire. Si vous faites appel à une agence pour cette gestion, elle va s’occuper de l’encaissement des loyers. Pour ceci, elle va demander des honoraires entre 8 à 12 % des loyers. Pour ce même prix, l’agence devra aussi se charger de l’envoi des avis d’échéance, de la régularisation des charges, du traitement des contentieux comme les troubles du voisinage et du suivi des tâches ponctuelles comme les réparations qui sont à la charge du propriétaire. Lorsque vous faites appel à un professionnel pour la gestion locative, il est important de bien comprendre l’étendue des prestations de la gestion immobilière locative courante, car les services proposés par certaines agences sont limités.

Les frais liés à la recherche de locataire

L’agence à qui vous confiez la gestion locative peut très bien se charger de la recherche de locataire, mais ce service n’est pas toujours inclus dans les honoraires de la gestion courante. L’agence va facturer à part les frais liés à la recherche de locataire. Les frais pour ce service varient d’une agence à une autre. Chaque agence a d’ailleurs son système de facturation : certains exigent un pourcentage sur le loyer annuel tandis que d’autres demandent un mois de loyer hors charges. Pour éviter les charges en plus, vous vous dites sûrement que vous pouvez vous occuper de la recherche de locataire. Notez toutefois que tout locataire qui se présente à la porte de votre maison ou votre appartement en location n’est pas forcément solvable. L’idéal est de trouver un locataire solvable pour écarter les problèmes de loyers impayés. Pour le retrouver, vous allez devoir chercher plusieurs locataires, consulter leurs dossiers, faire le bon choix et ceci peut prendre du temps. L’agence n’aura pas de difficultés à vous trouver un locataire solvable et c’est ce qu’elle garantit avec ce service de recherche de locataire.

La garantie des loyers impayés

Aussi solvable que soit le locataire que vous avez trouvé, on ne peut pas écarter le risque de loyers impayés. Chaque année, le nombre de propriétaires qui font face à des loyers impayés augmente. Ces loyers impayés peuvent entraîner des coûts judiciaires et d’autres charges jusqu’à l’expulsion du locataire. Après une longue procédure judiciaire, le propriétaire peut sortir perdant si le locataire est déclaré insolvable. Dans ce cas, le manque à gagner peut être très important et le propriétaire ne sera pas dans le plus confortable des situations s’il a pris un crédit immobilier pour l’achat du bien. Pour éviter cette situation, vous pouvez rajouter aux frais de la gestion locative l’assurance contre les impayés ou la garantie loyer. Cet autre frais est aussi variable pour les agences, mais en général, il oscille entre 2 et 3,5 % du loyer. N’hésitez pas à jeter un coup d’œil sur le site infosdelimmo.fr/, pour vous informer sur l’immobilier.