Les chiffres du marché de location immo 2015 en France

Par rapport aux années précédentes, le marché de location immobilier en France présente quelques changements qui jouent plus ou moins en faveur des locataires de maison et d’appartement. Les grandes agglomérations ont toutes presque enregistré une baisse du loyer ce qui représente une bonne chose pour les clients.

Régression de loyer pour l’année 2015     

L’observatoire CLAMEUR dévoile quelques chiffres concernant la situation du marché de location de logement. Depuis l’année 2015, le loyer dans la majorité des régions de France est en baisse. Après une comparaison effectuée entre les deux premiers mois de l’année 2015 et ceux de l’année 2014, sur cette période, le taux moyen de la régression est de 0.9 %. Pour toute l’année 2015, il est fort probable que ce pourcentage augmente du fait qu’actuellement, très peu sont les propriétaires qui rénovent leurs maisons et appartements avant de les mettre en location. Résultat : le prix du loyer augmente rarement.

Quelques chiffres sur prix de la location immobilière en France

À ce jour, les biens immobiliers de location se trouvant dans la région de l’île de France et dans les Provence-Alpes-Côte d’Azur sont les plus chers. Malgré tout, ils enregistrent une baisse de loyer allant dans les -1.2 et -1.6 %. En île de France, le loyer moyen est de 18.9 euros le m² et 12.9 euros dans les Provence-Alpe-Côte d’Azur. Pour profiter des loyers les plus abordables, il faut se rediriger vers Limousin et Auvergne où le prix moyen de la location stagne entre 8.4 et 8.9 euros le m². En Limousin, par rapport à l’année 2014, le loyer a diminué de 2.2%, par contre en Auvergne, il a augmenté de 2.1 %. Sinon en général, c’est la Haute-Normandie qui enregistre la plus importante de baisse de loyer avec une régression de 5.6% et statistiquement, 80 % des villes de France ont tous baissé le prix du loyer des logements. Par rapport à l’inflation, la ville du Mans et de Reims présente un loyer qui progresse plus rapidement tandis que celles de Marseille et de Saint Étienne enregistrent des taux qui changent moins rapidement qu’elle.

Explosion de la vacance locative

Pour les six premiers mois de l’année 2015, les propriétaires bailleurs rencontrent quelques problèmes au niveau de leurs revenus fonciers. Malheureusement pour eux, aujourd’hui, il devient plus difficile de trouver de nouveaux locataires. En conséquence, au fil des mois, la durée de la vacance locative ne cesse d’augmenter. Cela est généralement dû aux manquants d’entretiens, mais surtout aux prix du loyer.

Location de bureaux à Strasbourg : Choisir le bon emplacement
Droit du bail : y a-t-il une obligation de chauffage pendant la saison froide ?