Pour les propriétaires, il est toujours dommage que le locataire quitte son appartement.

Beaucoup de temps peut passer avant qu’un nouveau locataire ne soit trouvé.

Pour augmenter les chances de trouver un nouveau locataire, les propriétaires doivent se demander si la rénovation, la modernisation ou le réaménagement en vaut la peine.

Les biens immobiliers sont comme les véhicules : Ils perdent de la valeur avec le temps.

Cependant, les bâtiments ont l’avantage que leur valeur augmente avec les bonnes mesures.

Rénover vos quatre murs ne fait pas que rendre un appartement ou une maison aussi beau que neuf, cela augmente aussi vos chances de trouver un nouveau locataire.

Rénover et économiser des impôts

De nombreux propriétaires hésitent à rénover leur maison à maintes reprises.

Ils sont convaincus que les coûts élevés n’en valent pas la peine.

Or, c’est exactement le contraire : des exemples pratiques montrent que les appartements rénovés sont non seulement loués plus rapidement, mais aussi à un prix plus élevé.

Le prix de location plus élevé signifie que les propriétaires peuvent récupérer leur investissement en peu de temps.

Non seulement les coûts de rénovation peuvent être amortis rapidement, mais les propriétaires peuvent déduire les modernisations et les rénovations en tant que dépenses liées aux revenus, c’est du moins la théorie.

Selon un arrêt de la Cour fédérale des finances (BFH, Az. : IX R 51/08), les frais d’entretien encourus pendant la phase dite d’occupation par le propriétaire, c’est-à-dire lorsque l’on vit soi-même dans l’appartement, ne sont pas des dépenses liées au revenu pour une future location.

Cela signifie que les propriétaires ne peuvent pas emménager dans leur appartement après le départ d’un locataire, le rénover puis le louer.

À propos : Rénover seul est une bonne idée, après tout, cela devrait être moins cher.

Toutefois, si vous faites vous-même des travaux de rénovation, vous ne pouvez pas déduire vos travaux comme frais de publicité.

La rénovation à faire soi-même n’apporte donc aucun avantage (financier) au propriétaire.

La rénovation n’est pas facultative

Comme mentionné précédemment, de nombreux propriétaires sont convaincus que la rénovation ne vaut pas la peine dans de nombreux cas.

Ils ne considèrent pas que tôt ou tard, cela sera nécessaire, qu’ils le veuillent ou non.

Chaque maison a un processus de vieillissement, qui est dicté par des influences naturelles.

Les tempêtes endommagent le toit et la pluie s’infiltre par des fuites dans le mur de la maison.

Le propriétaire ne peut pas facilement empêcher ces processus, mais il peut y remédier par une rénovation, le plus tôt sera le mieux.

Toute personne qui retarde inutilement une rénovation met en danger son accession à la propriété et la réussite économique de sa location.

Plus un problème est résolu tôt, plus les coûts sont bas.

Les dommages causés à l’appartement qui n’est pas réparé entraînent souvent des frais de suivi, qui se traduisent par des coûts plus élevés pour le propriétaire.

Cependant, la rénovation n’est pas seulement nécessaire pour entretenir le bien, dans certains cas le propriétaire est obligé de rénover.

En principe, un locataire ne peut pas exiger certaines modernisations, même si l’appartement n’est pas modernisé.

Il y a cependant des exceptions : Les propriétaires sont obligés de maintenir un niveau minimum que requiert un appartement moderne.

Selon la Cour fédérale de justice (réf. : VIII ZR 281/03), le système électrique d’un vieux bâtiment doit être conçu de manière à ce que les gros consommateurs tels que les machines à laver et les aspirateurs puissent être utilisés en même temps.

Dans le cas susmentionné, l’appartement ne disposait pas non plus de prises de courant dans la salle de bains.

Conseils pour la rénovation du bien

Une fois qu’un propriétaire a reconnu les avantages et la nécessité d’une rénovation, il est temps de commencer les travaux.

Les propriétaires doivent tenir compte des éléments suivants :

Salle de séjour : Dans la salle de séjour, des mesures d’entretien simples sont essentiellement nécessaires, notamment la pose de papier peint ou la peinture des murs et du plafond.

Les propriétaires doivent examiner attentivement l’étage : à quoi ressemble le parquet ou le carrelage ?

Doivent-ils être entièrement renouvelés ou la peinture du parquet est-elle suffisante ?

Salle de bains : Les propriétaires doivent procéder à une inspection critique de la salle de bains.

Quel est l’âge des installations sanitaires ? Quand la dernière rénovation a-t-elle eu lieu ici ? Est-ce que cela vaut plus

L’espace et le confort sont-ils suffisants pour remplacer les toilettes, la douche, la baignoire et le lavabo par de nouveaux modèles ?

Si vous décidez de procéder à un réaménagement, vous devez également vérifier si la reconfiguration des éléments apporterait plus d’espace et de confort.

Cuisine : dans la cuisine, il faut d’abord faire le même travail que dans le salon.

Selon que le mobilier est déjà en place, les propriétaires peuvent avoir besoin d’examiner s’il est encore contemporain ou s’il doit être remplacé.

Autres pièces : Dans toutes les autres pièces, c’est-à-dire la chambre à coucher, la chambre des enfants et le couloir, les mêmes travaux d’entretien sont nécessaires que dans le salon.

Des travaux de rénovation importants ne sont pas nécessaires ici, à moins que des moisissures ne se développent dans l’une des pièces.