Une maison ou une villa ancienne présente toujours un certain charme que les nouvelles constructions n’ont pas. Toutefois, lorsque vous envisagez l’achat ou la vente d’une vieille maison, il est impératif d’effectuer des travaux de rénovation. Ces derniers sont obligatoires et peuvent aller du réaménagement de quelques pièces à la réfection complète de tout le logement. Il devient alors indispensable d’établir un budget au préalable.

Les étapes de la rénovation d’une vieille maison

Avant d’entamer des travaux de rénovation de votre logement, vous devez d’abord faire un état des lieux. Qu’il s’agisse d’une maison de ville, d’un bien immobilier à Tulle ou d’une vieille maison de campagne, cette étape conditionne l’aboutissement de votre projet de rénovation. Ainsi, c’est selon l’état de la maison que vous pourrez établir la liste des travaux à effectuer et donc le coût total des opérations. Cette étude des lieux commence par l’inspection de la solidité de la structure et des fondations du logement. Il est inutile de rénover l’intérieur alors que la demeure tient à peine debout. Vient ensuite l’évaluation de l’état de la charpente et du niveau d’isolation de la maison. Vous devez également procéder à l’inspection du toit, des fenêtres et des portes. La dernière étape consiste à vérifier les installations électriques, la plomberie et le chauffage pour déterminer si un changement est nécessaire. Cet état des lieux vous aide déjà à définir les travaux obligatoires à réaliser et à établir un budget provisoire. Lorsque cette étude est terminée, vous pouvez maintenant vous lancer dans la réalisation proprement dite.

Les différents travaux à effectuer et leur estimation

Il existe principalement deux types de travaux de rénovation pour un bien immobilier qui date de nombreuses années. Vous avez ainsi les gros travaux (fondation, isolation, système de chauffage, canalisations, électricité, toiture, etc.) et les travaux de moindre envergure (remplacement des portes et fenêtres, aménagement d’une nouvelle pièce, pose de nouveaux revêtements, etc.). Bien évidemment, les gros travaux sont plus coûteux que les travaux légers, mais les prix fluctuent fortement. Il est donc rare d’avoir des prix de travaux à 100 % exacts. Vous pouvez toujours demander des devis à des structures de rénovation ou vous renseigner auprès de vos proches. Cependant, dans le cas d’un revêtement mural ou du sol, le nombre et la disposition des fissures recensées sont des facteurs qui peuvent faire hausser le prix. De même, d’une ville à une autre, le coût d’une rénovation de vieux bâtiments n’est pas toujours le même.

Ainsi, selon les travaux que vous avez sélectionnés, vous ne pourrez donc avoir qu’un budget estimatif. C’est d’ailleurs pour cela qu’il est indispensable de faire une liste complète de tous les travaux à réaliser pour avoir une estimation de chaque opération. Pendant que certaines réalisations sont chiffrées selon la superficie de la demeure, d’autres sont fonction du niveau de délabrement de la maison. Lorsque vous établissez le budget, pensez donc à associer une marge maximale à ne pas dépasser pour plus de sécurité.

L’intérêt de confier son projet aux professionnels

Tout comme une agence immobilière est la mieux placée pour mettre un bien en location rapidement, c’est de la même manière que les experts en rénovation sont les plus qualifiés pour vos travaux. Ceux-ci pourront effectuer un état des lieux plus approfondi et plus précis de la vieille maison. Avec des professionnels qualifiés, vous gagnerez du temps et de l’argent surtout qu’ils pourront délivrer un devis estimatif avec en priorité les travaux urgents. De même, ces experts effectueront plus efficacement les travaux en respectant les normes de sécurité et les règles en vigueur. Le recours aux spécialistes de la rénovation après une vente de maison est d’ailleurs obligatoire notamment pour les gros travaux et pour bénéficier de certaines aides. Toutefois, avant de choisir l’entreprise de rénovation qui se chargera de mener ce projet, prenez le temps de comparer plusieurs devis. Vous devez aussi tenir compte de la réputation de la structure pour éviter d’éventuels désagréments.

Existe-t-il des aides à la rénovation de maisons anciennes ?

L’État met à la disposition des rénovateurs de logement ancien des aides pour leur alléger la tâche. Il s’agit là d’un véritable coup de pouce à l’ensemble des dépenses à effectuer pour ces travaux. Toutefois, les conditions et les caractéristiques de chacune d’elles varient fortement. Il peut donc arriver que le propriétaire ou le logement à rénover ne soit pas éligible à une aide spécifique. Aussi, il faut savoir que ces aides concernent généralement les rénovations énergétiques et les travaux d’amélioration du domicile. Ainsi, la plupart des logements éligibles sont entre autres les résidences principales, les foyers à revenus modestes, les logements retrouvés dans une zone géographique donnée, etc. De ce fait, il est préférable de consulter d’abord les aides potentielles disponibles dans la région où se trouve la maison à rénover.

Par ailleurs, avant de saisir l’une des annonces immobilières sur une maison en vente de type ancien, assurez-vous que le coût de la rénovation n’est pas supérieur au prix d’acquisition. En dehors des aides de l’État, vous pouvez toujours essayer de réaliser quelques petits travaux vous-même. Cela devrait vous aider à diminuer le budget surtout si vous utilisez du matériel disponible sur place.