Vous estimez que vous payez trop d’impôts ? Il existe des solutions légales qui vous permettront de réduire vos impôts. Mais lesquelles ? La défiscalisation financière, la défiscalisation immobilière et les autres solutions qui sont moins connues du grand public, mais qui peuvent faire gagner quelques milliers d’euros par contribuables.

Les différentes solutions de défiscalisation de l’impôt sur le revenu

Pour réduire vos impôts, vous pouvez faire un don à une association ou à un organisme qui a une mission d’intérêt général. Ainsi, vous pourrez déduire 66% du montant versé. Dans le cadre d’une association pour personne en difficulté, la déduction peut aller jusqu’à 75%, à la limite de 537 €. Les excédents seront par la suite reportés sur les 5 années suivantes. Toutefois, le don en question ne doit pas dépasser 20 % de votre revenu imposable.

Il est possible de réduire ses impôts de 18% sur le montant de votre investissement annuel, en investissant dans une PME, sous certaines conditions : siège social en France, entreprise soumise à l’impôt sur les sociétés et employant moins de 250 personnes et ayant un chiffre d’affaires annuel inférieur ou égal à 50 millions d’euros. L’investissement dans le bois ou dans une forêt peut aussi être très intéressant. Vous pouvez déduire 25% de la somme placée.

Si vous versez de l’argent à vos parents, vos beaux-parents ou grands-parents, une déduction fiscale vous sera accordée si les montants sont indiqués sur la déclaration. Toutefois, le forfait par parent à charge ne doit pas dépasser 3 445 €. Dans le cadre d’un paiement de pension alimentaire qui découle d’une décision de justice, le montant est déductible, mais doit être déclaré par le bénéficiaire. Vos enfants à charge vous permettront également de réduire considérablement vos impôts, car 1 part fiscale équivaut à 1 personne à charge.

Pour les enfants de bas âge, les frais de scolarité ainsi que les frais de garde ne sont pas imposables. La réduction d’impôt est de 61 € pour un enfant au collège, 153 € pour celui qui étudie dans un lycée et 183 € pour un étudiant inscrit dans une université.

Pour finir, les séniors de plus de 65 ans bénéficient d’un abattement sur les revenus imposables, sans avoir à faire une déclaration. De même, une partie des indemnités de départ en retraite sont exonérées sauf en cas de départ volontaire. Pour accéder à d’autres techniques efficaces pour réduire ses impôts sur le revenu, cliquez ici.

La défiscalisation immobilière pour réduire ses impôts

C’est une solution de plus en plus prisée en France métropolitaine et en Outre-mer. Pour payer moins d’impôt, n’hésitez pas à profiter des dispositifs de défiscalisation mis en place par l’État. Cependant, il faudrait respecter certaines conditions pour en bénéficier.

Comment payer moins d’impôts grâce à un placement dans l’immobilier locatif ?

La défiscalisation Bouvard et Pinel touchent les investissements immobiliers neufs ou en état d’achèvement. Dans l’outre-mer, ce sont la loi Pinel Outre-mer et la loi Girardin qui sont appliqués.

–         La loi Pinel permet d’obtenir des remises d’impôt très intéressantes qui sont respectivement de 12% pour une durée de location de 6 ans, de 18% pour 9 ans et 21% pour 12 ans. L’impôt ne doit pas dépasser 63 000 euros et la valeur du logement doit être inférieure ou égale à 300 000 euros. La loi Pinel sera en vigueur jusqu’au 31 décembre 2021. Seules trois zones sont éligibles à la loi Pinel : A, A bis et B1

–        La loi Bouvard jusqu’à 11% du prix d’achat hors-taxe : il concerne les résidences étudiantes et EHPAD. Ce dispositif est valable jusqu’à 31 décembre 2018

Pour l’immobilier ancien, vous pouvez vous tourner vers les lois Malraux, à condition d’investir dans un bâtiment ancien dans des zones protégées ou sauvegardées. À la fin des travaux, le logement sera loué à des particuliers à titre d’une résidence principale. La réduction d’impôt est calculée à partir du montant total des travaux : de 22% dans une zone ZPPAUP et de 30% dans une zone sauvegardée. Le plafond est de 100 000 euros par an, à répartir sur 4 ans.

Un propriétaire qui réalise des entretiens et des travaux de réparation pour remettre en état un logement peut également obtenir une remise d’impôt. Mais comment ? Si le montant total des travaux est supérieur à la valeur des loyers annuels, alors il y a déficit foncier. Cette différence sera par la suite déduite du revenu global. Attention ! Le plafond est de 10 700 € par an. Mais il est possible de reporter les excédents sur les revenus fonciers des années suivantes.

Enfin, en améliorant l’isolation de votre résidence principale, vous obtiendrez un crédit d’impôt que vous soyez un locataire ou un propriétaire, d’une valeur de 8 000 € pour une personne seule et de 16 000 € pour un couple, majoré de 400 € par personne à charge. Les travaux pris en charge sont l’isolation des combles, le remplacement du système de chauffage en chaudière à chaleur renouvelable (pompe à chaleur, bois, géothermie, etc.) et en chaudières à gaz à condensation. Toutes les prestations doivent être réalisées par un professionnel certifié RGE. À partir de l’année 2019, ce crédit d’impôt prendra l’appellation de « prime ».

Payer moins d’impôts grâce aux placements financiers

Certains placements financiers peuvent diminuer directement vos impôts sur le revenu. Il s’agit des dispositifs de défiscalisation financière. En achetant des parts de FIP (Fonds d’Investissement de Proximité) dans des PME des DOM-TOM, vous gagnerez une baisse d’impôt allant de 18 à 38%, à hauteur de 9 120€ pour les investisseurs pacsés ou mariés et 4 560€ pour les investisseurs célibataires, veufs ou divorcés. Les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation ou FCPI peuvent également faire baisser les impôts sur le revenu.

Pour la loi de défiscalisation Girardin dans l’industrie, la valeur de l’investissement peut être enlevée des revenus jusqu’à 115%. La valeur maximale est de 40 909. Cette solution vise à inciter les investisseurs à investir en Outre-mer

Si vous avez souscrit à un plan épargne retraite, les cotisations sont déductibles. Toutefois, il faudrait respecter le plafond, qui varie selon le type de produit d’épargne et votre situation.

Lorsque vous souscrivez à un contrat de prévoyance ou une assurance vie, une réduction d’impôt vous est accordée sur les primes, d’une valeur de 25 %. Et les revenus issus de l’assurance vie sont exonérés s’ils ne dépassent pas 4 600 € pour un célibataire et 9 200 € pour un couple. Les conditions ? Les primes ne doivent pas excéder 1 525 €, mais peuvent être augmentées de 300 € par enfant à charge. De même, vous ne devez pas retirer votre argent pendant 8 ans.

Grâce au SOFICA, en achetant un véhicule nécessaire dans la production cinématographique française, la réduction d’impôt est très attractive, de 36 %.

Pourquoi faut-il réduire ses impôts ?

Réduire ses impôts, c’est le rêve de tous les contribuables. En effet, en payant moins d’impôts, vous augmentez votre pouvoir d’achat ainsi que votre capacité d’investissement. Et en même temps, vous pouvez mettre de côté une épargne suffisante pour financer vos projets personnels ou professionnels.

Actuellement, grâce à ces différentes solutions, vous pourrez réaliser d’importantes économies. Cependant, il faudrait être vigilant, car un produit adapté à une personne ne vous conviendrait pas forcément. Vous pouvez vous recourir à espace-immobilier.net/ pour mieux vous renseigner.